° Membres: 162 ° Dernier: Josegomes °        
     Bienvenue invité.  
Bienvenue sur Chasseur-Passion - La Chasse Une Vraie Passion
  Menu

Accueil
----------
Info
Forum
Chien
Gibiers
Recettes
Armurerie
Aprés Chasse
Vos Annonces
Bar Du Forum
----------
Archives
Membres
Calendrier
Vos Vidéos
Vos Photos
----------
Nous Contacter
Nous Recommander
----------


  Calendrier

<< Février 2018  >>
DLMMJVS
    1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28    
       


  Musique


Cliquez sur l'image pour écouter les musiques MP3


   Postée par Chasseur-Passion le mercredi 22 novembre 2017 à 06:42

 Un virus hautement pathogène du lapin capable d'infecter le lièvre



Des chercheurs de l'Anses, de l'ONCFS et de l'Ecole nationale vétérinaire de Toulouse ont montré que, parmi les virus responsables de la maladie virale hémorragique (VHD) du lapin, le virus RHDV2 qui a émergé en 2010 provoque également des mortalités importantes chez le lièvre alors que les souches virales plus anciennes ne touchaient que le lapin.

Au début des années 1980, deux maladies mortelles de type hémorragique sont apparues chez les lièvres et les lapins. Appelées EBHS chez les lièvres et VHD ou RHD chez le lapin, elles sont dues à deux virus de la famille des calicivirus. Bien que proches, ces virus sont spécifiques à leur hôte et aucun cas d'infection de lièvre par le RHD ou de lapin par l'EBHS n'a jamais été observé.

En 2010, un variant du RHDV (virus de la maladie virale hémorragique du lapin), appelé RHDV2, a émergé et s'est largement propagé dans les populations de lapins. Alors que le RHDV était spécifique du lapin de garenne, le RHDV2 est capable d'infecter plusieurs espèces de lièvres dont celui d'Europe.

Une analyse de l'ensemble des cas de lièvres récoltés par le réseau SAGIR en 2015 et dont les signes cliniques sont compatibles avec l'EBHS a permis de montrer que le RHDV2 est responsable de 42% des mortalités de type EBHS. On constate par ailleurs que localement, lapins et lièvres partagent les mêmes souches de virus, ce qui montre que les passages de virus d'une espèce à l'autre sont assez fréquents.

Cette étude montre donc que le RHDV2 est présent à grande échelle chez le lièvre d'Europe chez qui il provoque des mortalités de type EBHS. Il est aussi trop tôt pour savoir si l'augmentation du nombre d'espèces touchées par le RHDV2 aura un effet sur l'évolution de sa virulence. C'est notamment pour répondre à ces questions le suivi de ces maladies dans la faune sauvage va se poursuivre.

À ce jour 21 départements seraient touchés, mais l'ONCFS ne se fait guère d'illusion quant à la présence de la maladie dans d'autres départements. L'ONCFS indique cependant que malgré cette mutation, rien n'indique qu'il existe une augmentation anormale de mortalité chez le lièvre.

Quand on sait que le lapin et le lièvre sont sur certains territoires quasiment les seuls gibiers présents (disparation de la perdrix grise, peu de reproduction de faisans), cette nouvelle a de quoi inquiéter les chasseurs.



Sources : ONCFS


Commentaires (0)


Auteur Commentaire
Aucun commentaire dans la base de données
  Login


Connexion à votre compte
Perdu votre Pass ?





  Membres
 · Admins : 3
 · Membres : 159 [Liste]
 · Dernier : Josegomes

   Téléchargements
 · Fichiers : 7
 · Dernier Fichiers :
   Très Grands Solitaires

  Qui est en ligne ?
 · Visiteurs : 4
 · Membre : 0
 · Admin : 0

  Connectés
 · Record : 568
 · Hier : 417
 · Aujourd'hui : 302 [Liste]


  Nos Autres Sites

Traqueurs-Passion Chasse-Au-Parrichets



  Footer

à Bientôt Sur Chasseur-Passion

Il y a 4 visiteur(s), 0 membre(s) et 0 administrateur(s) en ligne .
Membres en ligne :